Accueil Adhérentes Actualités Essai gratuit Connexion Contact

Informations sur la Russie

La Fédération de Russie : un territoire immense

Aujourd’hui les informations sur la Russie nous apprennent qu’elle n’est plus gouvernée par le parti communiste de l’Union Soviétique. Le parti a été dissout le 25 août 1991 et c’est le 21 décembre 1991, que disparaît l’URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques), pour laisser place à une CEI (Communauté des Etats Indépendants).
La CEI regroupe 15 républiques issues de la décomposition de l’URSS, dont l’imposante Fédération de Russie qui, avec ses 17 millions de km2 est le plus vaste pays de la planète mais aussi l’un des pays ou la densité de la population est la moins importante, avec 7 habitants au km2.
En dehors des grandes étendues désertiques, des mouvements démographiques ont parfois concentrés la population, faisant ainsi apparaître, disséminées sur le territoire, un nombre important de villes dépassant le million d’habitants. Cet immense pays présente d’important contrastes puisque 75% de sa surface se situe en Asie du nord et 25%  en Europe de l’Est.

 

Bien qu’elle soit encadrée par l’océan Arctique et l’océan Pacifique, et bien que certaines de ses côtes longent la mer noire, la Baltique et la mer Caspienne, la Russie est principalement soumise à un climat continental (été brûlant, hiver glacial).
D’Europe en Asie la population est inégalement répartie : en effet, 78 % de sa population vit en Russie Européenne, ou l’on trouve une densité moyenne de 27 hab. par/km2.
Cette partie de la Russie comprend de très grandes métropoles, dont les deux plus peuplées sont Moscou et Saint-Pétersbourg.
« L’âme russe semble partagée entre Saint-Pétersbourg et Moscou » (source Wikipédia, informations sur la Russie).

 

Saint-Pétersbourg, métropole artistique et littéraire, incarne un certain raffinement. Quant à Moscou, la sur-vitaminée, elle souligne les excès du nouveau « libéralisme ».
Nous ne pouvons parler des informations sur la Russie sans nous attarder sur les deux grandes métropoles emblématiques.
Ancienne capitale de l’empire Russe de 1712 à 1917, Saint Pétersbourg située au fond du golfe de Finlande dans la mer Baltique, est la deuxième plus grande ville de Russie après Moscou.
Par son urbanisme résolument moderne et son esthétique d’origine européenne, la nouvelle ville devait précisément permettre à la Russie «d’ouvrir une fenêtre sur l’Europe» et ainsi, contribuer à faire de Saint Saint-Pétersbourg, une grande puissance Européenne.
Saint-Pétersbourg a conservé de cette époque un ensemble architectural unique qui en fait une des plus belles villes d’Europe.

 

Deuxième port russe sur la Baltique après Primorsk (source Wikipédia, informations sur la Russie), c’est un centre majeur de l’industrie, de la recherche et de l’enseignement russe ainsi qu’un important centre culturel européen.
Deuxième ville d’Europe par sa superficie et cinquième par sa population, Saint-Pétersbourg est aussi un concentré d’art, d’activités nocturnes, de spécialités gastronomiques et de culture.
Depuis 1918, Moscou est la capitale officielle du pays avec plus de 12 millions d’habitants et près de 15 millions recensés en comptant la banlieue. C’est la ville la plus peuplée d’Europe et aussi celle dont le budget est le plus élevé comparé à celui de toutes les capitales européennes. Moscou est également le siège économique, politique et universitaire de la Russie, et la ville est résolument tournée vers le modernisme et le commerce extérieur.

Les Moscovites, représentent environ 9% de la population du pays.

 

Les informations sur la Russie indiquent que ce pays dispose de ressources minières abondantes. Ses gisements de houille, de fer, de nickel, de diamant, de pétrole, de gaz naturel, ces infrastructures hydroélectriques, en font l’un des principaux pays producteurs et exportateurs de minerais et de ressources énergétiques.
C’est ainsi que depuis la fin de l’époque communiste, la Russie a connu un développement économique à forte croissance et a su résister aux crises économiques mondiales récentes, comme celle de 2008.
Parallèlement, à la suite de la mise en place d’une politique nataliste (avantages financiers à compter du deuxième enfant) et d’une lutte contre la mortalité (réorganisation du système de santé et amélioration des structures médicales), depuis l’année 2013, et pour la première fois depuis 1991, le nombre des naissances l’emporte sur celui des décès, de sortes que la population recommence à augmenter naturellement.
Ainsi, la population et la société ont évolué avec de nouvelles perspectives et le niveau de vie s’est globalement élevé bien que des disparités demeurent selon les régions.
A Moscou et Saint-Pétersbourg, le confort et le niveau de vie sont les plus élevés de Russie. Avec leurs nombreux équipements récents, ces deux villes sont totalement comparables aux villes françaises.

 

La Russie vous accueille

Dans l’ensemble, toutes les grandes villes ont des transports parfaitement organisés. Une course en taxi ne vous coûtera que quelques euros. Le tarif est calculé en fonction du kilométrage et non au « temps passé » ce qui évite les surtaxes en cas de ralentissement ou d’embouteillage.
Imaginez-vous possible une fermeture des aéroports pendant six mois de l’année ?
Si vous effectuez votre voyage en hiver, n’ayez aucune crainte. Alors qu’en France le moindre flocon cloue au sol le trafic aérien, en Russie la situation reste normale et les avions atterrissent et décollent sans aucun problème.
L’hiver également la Russie se vit avec le plus grand bonheur, l’hiver également !

Ce pays immense est aussi immensément beau.
Vous pourrez par exemple laisser le romantisme faire son effet en passant un nouvel an sur La Place Rouge ( informations sur la Russie,source Wikipédia) aux côtés de votre bien-aimée.
Plus au nord, dans une magnifique forêt vous vous laisserez aller à une ballade en traineau en toute sécurité, accompagnés de la présence discrète des guides qui vous proposeront un programme complet : chachliks, luge, bagna.
Ou encore, à Samara (source Wikipédia, informations sur la Russie) , par une magnifique journée ensoleillée, vous envisagerez une magnifique promenade sur la Volga prise par les glaces !
De nombreuses villes et régions proposent un réel attrait touristique : vous serez sous le charme puissant de l’enclave de Kaliningrad, sur la mer Baltique, de Novgorod située sur le lac Ilmen ou bien encore de Tver au confluant de la Volga avec la Tvertsa, de Nizhny Novgorod au confluant de la Volga et de l’Oka, de Kirov traversée par la Viatka arrosée par l’Isset, etc.
Le tourisme balnéaire sur « la Riviera russe » est également prisé.
Les stations de la mer Noire telles que Sotchi, Gelendjik et Anapa attirent une clientèle de vacanciers russes et étrangers tout comme les croisières sur la Volga, la Lena ou Lenisseï, ou encore les voyages en Transsibérien qui relient Moscou  à Vladivostok sur plus de 9000 km !
Laissez-vous tenter par la séduction de ces destinations  exotiques !
De nombreux centres commerciaux flambant neufs ainsi que les innombrables petites boutiques situées dans tous les quartiers ont encore du mal à combattre les préjugés négatifs des occidentaux.

 

Halte à certains clichés et à certaines informations sur la Russie !

La Russie souffre des idées préconçues.
Attention au Grizzly !
Non, il n’y a pas d’ours qui se promènent dans les rues, rassurez-vous !
Les Russes boivent de la Vodka, c’est exact.
Certes, elle a été inventée chez eux, mais ils n’en boivent pas plus que nous du vin ou de la bière !
Certains même ne boivent pas du tout. La consommation d’alcool par habitant n’est pas plus forte que chez nous.

Le taux d’alcoolémie légal pour la conduite est de…zéro. Les informations sur la Russie nous démontre que cette tolérance zéro est strictement respectée et son infraction fortement punie par la loi.
Bien sûr l’alcoolisme reste un vrai problème pour la Russie comme dans nombre d’autres pays du monde, la France y compris.
C’est la manière de boire, différente et inégalement répartie entre les hommes et les femmes, qui constitue le fond du problème.

 

En Russie il peut faire très froid !

Ceci est vrai, mais mérite quelques précisions.

Le territoire russe est composé de plusieurs zones climatiques.
En été, il fait chaud partout en Russie y compris en Sibérie.
C’est un climat continental : glacial l’hiver, très chaud l’été.
Il ne fait cependant pas la même température sur toute l’étendue de la Sibérie. Par exemple, certaines régions seront soumises à un climat glacial tandis que d’autres jouiront de températures moins extrêmes.

Le vent peut-être très violent, accentuant l’effet de froid.
Il est important de bien prendre en compte cette donnée pour préparer au mieux son voyage.

Les équipements préconisés sont : un manteau type «doudoune» en plumes adapté aux basses températures, une paire de chaussures fourrées à semelles épaisses, des gants, écharpe et bonnet (indispensables pour protéger du froid la tête et surtout les oreilles).

 

Circulez en toute quiétude

Il faut également savoir qu’en hiver, en dehors des grandes villes comme Moscou et Saint-Pétersbourg, les routes et les accès piétons ne sont pas toujours entretenus et rendent les déplacements à pied parfois compliqués.
En contrepartie la conduite est parfaitement sécurisée. Les véhicules étant chaussés de pneus hiver obligatoires à partir du mois de novembre, la neige n’est plus alors, un problème.
Si vous passez par Moscou, n’hésitez pas à prendre le métro.
Avec ses célèbres stations et ses interminables escalators, ses rames et ses couloirs parfaitement entretenus, l’ambiance du métro est sécurisante et, malgré l’affluence des heures de pointes, la population y reste calme et respectueuse.
Si vous en avez l’occasion, prenez le train: les locomotives, dignes de pièces de musées et les wagons très spacieux, pour ne pas dire luxueux, sont très bien équipés.

 

Gastronomie

Dans toutes les villes de Russie, vous trouverez de nombreux restaurants, qui proposent tous types de cuisines. On y mange très bien. Les viandes et les poissons sont très bien cuisinés et d’excellente qualité.
Pour nous Français, un repas ne se conçoit pas sans pain. En Russie vous devrez le commander…et ne pas hésiter à le réclamer à plusieurs reprises !
Les plats ne sont pas toujours servis en respectant le protocole «à la française», mais le personnel sera toujours à votre service avec déférence et application, le tout bénéficiant d’un très bon rapport qualité-prix !
Notez cependant, que le prix du vin est assez élevé.

 

Les devises/la monnaie

Lors de votre déplacement en Russie, vous aurez facilement la possibilité de changer vos euros contre des roubles dans les banques et leurs nombreuses filiales. Il existe par ailleurs des comptoirs spécialisés pour changer votre monnaie dans les centres commerciaux et bien sûr vous pourrez également régler vos achats avec votre carte de crédit.

 

La France et la Russie, une longue histoire d’amour !

En Russie l’image de la France et des Français est excellente, notre culture y est appréciée et lorsque vous parlez Français dans les lieux publics, les gens que vous croisez manifestent à la fois respect et curiosité.